contact@nomosense.com

04.42.65.95.57

1480 Avenue d'Arménie 13120 Gardanne

L’année 2020 a marqué un tournant dans le monde de l’internet des objets. Avec la crise sanitaire, certaines organisations ont dû reporter le déploiement de leurs projets, tandis que d’autres ont été séduit par l’internet des objets et ses opportunités. On peut évidemment parler du fait que cette crise a favorisé l’accélération de la transformation digitale des entreprises avec la mise en place du télétravail, des réunions en visioconférence, des e-shop, du click and collect etc.

On peut alors se demander quelles sont les tendances pour l’internet des objets en 2021.

Une redéfinition des usages pour beaucoup de secteur

C’est notamment grâce à la crise sanitaire que de nouveaux besoins ont émergé. Les entreprises fournissant des solutions connectées ont également dû s’adapter et redéfinir leurs usages pour être en cohérence avec la demande.

Tout d’abord, au niveau du Smart Building – bâtiment connecté – les tendances sont d’améliorer le confort dans les bureaux tout en garantissant la sécurité des employés au niveau sanitaire. Auparavant, les solutions Smart Building étaient basées sur l’installation de capteurs pour remonter des données environnementales telles que l’humidité, 

la température, les consommations d’électricités etc. En 2021, l’accent est mis sur la distanciation sociale des travailleurs, le comptage pour le respect des jauges d’accueils et le suivi et la localisation des individus pour minimiser la propagation du virus.

En ce qui concerne l’industrie, là aussi la crise sanitaire a joué un grand rôle, notamment avec le premier confinement. En effet, il y avait beaucoup moins de salariés sur les lignes de production, pour autant certains produits fabriqués avaient besoin d’être surveillés de manière permanente. C’est pourquoi, avec la maintenance prédictive, certaines entreprises ont été alerté rapidement sur les dysfonctionnements, les pièces et stocks disponibles afin d’engager des experts à distance en cas de problème. Ainsi, les machines connectées sont désormais adaptées à la surveillance à distance. De nombreuses entreprises ont adoptées cette solution pour construire de meilleures relations avec leurs clients sur du long terme.

Enfin, au niveau de la mobilité, l’internet des objets offrent de nombreuses possibilités. La tendance est destinée à faciliter les transports que ce soit pour les utilisateurs ou pour les infrastructures. Il existe donc des solutions de maintenance des réseaux ferroviaires afin de mieux appréhender le trafic et les éventuels dysfonctionnements. On peut alors parler de la digitalisation des rails permettant de rendre les transports publics plus fiable et sécurisé pour les usagers.

Zoom sur les solutions de géolocalisation

Comme évoqué plus haut dans les tendances du Smart Building, la géolocalisation des individus, employés ou consommateurs, peut être utilisées pour limiter la propagation du virus. Le cabinet de recherche Gartner, parlent de l’internet des comportements (Internet of Behaviors – IoB) qui combine des technologies de localisation avec la reconnaissance faciale pour associé les données à des événements comportementaux.

C’est une technologie techniquement possible mais qui pose de gros problèmes sociétaux et d’éthique. Cette perspective est donc loin d’être mise en place.

Une autre des tendances de 2021 est le suivi et le traçage des actifs. Déjà bien mis en place et connu dans le monde de l’internet des objets, cette solution apporte de nombreux avantages en termes de gestion, d’organisation et d’optimisation de fonctionnement. Ainsi, ce service offre une visibilité complète sur le parcours d’un actif que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment. En cas de problème, les personnes concernées sont directement alertées et peuvent agir rapidement pour récupérer l’objet qui indique sa position géographique en quasi temps réel. On peut également parler de la surveillance des marchandises transportées avec des solutions de géolocalisation mais également de suivi des données environnementales comme l’humidité, la température et bien d’autres. 

Une consolidation des nouvelles technologies

Par nouvelles technologies, on peut parler de l’intelligence artificielle qui va apporter une meilleure expérience client. Cela permet à l’entreprise de proposer un service toujours plus personnalisé et sur-mesure et au client d’avoir quasi le même niveau d’information que l’entreprise sur ses projets. L’IA va également renforcer le suivi des performances des solutions déployées et va permettre d’analyser le comportement des objets connectés. 

Pour finir, au niveau des technologies de communication, la tendance est de plus en plus à l’utilisation des réseaux LoRa. Connu pour sa couverture longue distance, son adaptabilité et sa basse consommation, la technologie LoRa est de plus en plus adoptée par les entreprises qui l’envisagent comme la meilleure option pour leur projet. Selon Forrester, les taux d’adoption de la 5G et du WiFi devraient freiner en raison de la disjonction du marché de la connectivité IoT.