1480 Avenue d'Arménie 13120 Gardanne
+33 (0)4 42 65 95 57

Projet IoT : les 3 étapes clés à suivre pour réussir l’industrialisation

Depuis maintenant plusieurs années, les solutions et projets d’objets connectés (IoT) se développent à travers le monde. Il existe de nombreuses technologies avec chacune un niveau de maturité différent, souvent sans standardisation. Ce qui peut freiner certains investissements dans ces technologies. Ainsi, pour déployer des solutions à échelle industrielle, il est essentiel de respecter certaines étapes allant du test technologique à l’industrialisation des projets.

Nous allons donc à travers cet article vous expliquer les 3 étapes clés à suivre pour réussir l’industrialisation de votre projet IoT.

Étape 1 : les tests technologiques

Chez NomoSense, lorsqu’un organisme public ou privé nous contact pour un projet IoT, nous cherchons à identifier 2 objectifs majeurs : l’usage final (par exemple la géolocalisation de matériel) et la technologie la plus adaptée à son environnement (par exemple la technologie LoRa).

A la suite de cette première analyse, nous réalisons une expérimentation sur place avec des solutions « sur étagères ». L’objectif de cette expérimentation est de valider l’usage et le moyen technologique. Pour cela, nous allons :

  • Analyser l’environnement sur lequel nous intervenons afin d’identifier les éléments à prendre en compte pour un projet industriel (météo, structure des bâtiments, superficie, souterrain…) ;
  • Réaliser une campagne de mesures radios qui nous permettra de valider le bon fonctionnement de la technologie sur le futur lieu d’installation;
  • Tester des capteurs adaptés à l’usage final (géolocalisation, mesure de température…) afin de projeter nos clients sur l’utilisation de ces nouvelles technologies.

Par exemple, lors des tests réalisés pour le projet de chantier connecté avec la RATP, nous avons testé dans un premier temps la propagation de la technologie LoRa en tunnel. Ce qui nous a très vite permis de valider l’intérêt de cette technologie. En effet, elle permettait d’amener de la connectivité là où les autres technologies (WiFi, 4G…) ne fonctionnaient pas. Une fois ces premiers tests terminés, nous avons réalisé des tests liés à l’usage de la géolocalisation avec une première série de capteurs. L’information remontait de manière très simple sur un écran avec un plan des lieux et l’intérêt pour ce type d’information a également été très rapide.

Étape 2 : la preuve de concept (POC – Proof of concept)

Une fois les tests technologiques, arrive la phase de POC (preuve de concept). Selon une étude réalisée par Microsoft, 30% des projets IoT échouent à la phase de preuve de concept. C’est pourquoi avant d’arriver à cette étape, il faut avoir défini de manière claire les objectifs du projet et le ROI. Ceci pour connaître le nombre de capteurs connectés à déployer pour amortir l’investissement visé en phase industrielle.

Pour cela, nous allons chercher à :

  • Valider la faisabilité technique du projet dans l’environnement client
  • Valider les coûts d’installation & d’exploitation de la solution.
  • Confirmer l’intérêt de la solution auprès des utilisateurs finaux (opérateurs, chef de projet, dirigeant…).

C’est en partant de ces objectifs que nous établissons une feuille de route pour le projet et un planning à suivre. Ceci permet donc de tester la pertinence de la solution envisagée avant de la déployer à plus grande échelle en cas de réussite.

Par exemple, pour continuer sur notre exemple de chantier connecté, notre matériel a été installé sur le chantier par des personnes agréées. Nous avons adapté les capteurs à l’environnement en tunnel (robustesse, étanchéité…) et adapté les antennes LoRa à la taille des tunnels. Nous avons également mis en place des interfaces spécifiques et adaptés au chantier final. En fin de POC, nous avons ainsi pu valider les 3 objectifs listés ci-dessus, ce qui nous a permis de passer à l’étape suivante.

Étape 3 : l’industrialisation du projet IoT

La dernière étape consiste à déployer le projet IoT de manière massive et en s’insérant dans les process existants. Cette étape n’est pas si facile, car elle vient faire évoluer les process de travail de nombreuses personnes que ce soit du technicien terrain aux équipes dirigeantes. Plusieurs obstacles peuvent perturber le bon développement, c’est pourquoi il faut une préparation et une réflexion importantes. Pour cela :

  • Les partenaires choisis doivent avoir une capacité de production adéquate,
  • Les ressources humaines doivent être formées sur les divers sujets du projet pour une installation et une maintenance des capteurs réussies,
  • Les données doivent être retranscrites et analysées de manière simple pour que chaque personne de l’organisme puisse les interpréter sans compétence technique.

Grâce à ces 3 étapes qui s’étalent généralement sur plusieurs années, vos projets IoT s’intègreront avec succès dans votre quotidien et vous apporterons tous les bénéfices souhaités initialement. Chez NomoSense, nous vous accompagnons dans ces trois étapes pour répondre au mieux à votre projet et ainsi le déployer plus facilement dans votre environnement.

Pour plus de détail, retrouvez également notre offre de guichet unique qui nous permet de vous apporter un service clé en main, sans le soucis du « comment ça marche ».

Leave a reply